Le chief scientist israélien Avi Hasson a signé un accord de R&D avec Taïwan d’une envergure sans précédent

Le Chief scientist israélien Avi Hasson a signé un accord de coopération avec Taïwan d’une envergure sans précédent, selon les déclarations de Avi Hasson. MATIMOP, le centre israélien de R&D industrielle est chargé de développer les programmes du chief scientist dans le cadre de la coopération internationale. Le programme mixte Israël-Jiangsu avait été lancé en 2008 pour favoriser la R&D industrielle entre Israël et la Chine. 8 projets sont à l’étude.

La province côtière chinoise du Jiangsu est considérée comme un acteur majeur dans le développement high tech et l’un des principaux moteurs de la croissance de l’économie chinoise. La ville de Zhengzhou dans la province du Jiangsu située à environ 180 km de Shanghai compte cinq millions d’habitants et un PIB de 44,6 milliards $ (2010) et est considérée comme l’une des destinations les plus attrayantes pour les entreprises étrangères depuis que le gouvernement local encourage les investissements étrangers.

Voir article de Nathalie Hamou pour Les Echos du 22 avril 2014

Les chinois Alibaba et Baidu mettent le cap sur Israël

L’information est passée quasi inaperçue : lundi 20 avril, Israël a signé un accord de coopération inédit dans le domaine de la R&D avec Taïwan. Une signature qui s’est doublée de la visite du scientifique en chef du ministère de l’industrie israélien, Avi Hasson, dans les locaux de la société Alibaba, dans la province de Zhejiang. Juste retour de choses. Le géant chinois du e-commerce a réalisé voilà peu son premier investissement dans une start-up de Tel-Aviv.

En janvier, Alibaba a en effet injecté 5 millions de dollars dans la société Visualead, spécialisée dans le QR code, et censée compléter son offre de marketing mobile. Fin mars, le groupe a récidivé en nouant un partenariat stratégique avec le fond d’investissement Jerusalem Ventures Partners (JVP), pour un montant estimé à plusieurs dizaines de millions de dollars.

Par ailleurs le distributeur en ligne vient d’envoyer une importante délégation pour découvrir la silicon wadi. A commencer par le parc industriel de Be’er Sheva dans le Néguev, centré sur la cyber sécurité. La zone abrite notamment la société CyberArk, qui s’est introduite au Nasdaq ainsi que CyberActive que vient de s’offrir le groupe de paiement en ligne PayPal.

Autre grand nom du Net chinois à lorgner sur les technologies israéliennes, le moteur de recherche Baidu. La semaine dernière, le géant du web associé au fonds de capital risque Carmel Ventures dans lequel il a investi, a annoncé une prise de participation dans Tonara, une plate forme d’enseignement musical, pour un montant de 5 millions de dollars. Le moteur de recherche chinois avait récemment mis 3 millions de dollars dans une autre start-up locale, Pixellot, un spécialiste de la capture vidéo.

Israël Science Info