Vins : Israël remporte des médailles d'or. Quel avenir pour les vignobles mondiaux face au réchauffement climatique ? - Israël Science Info

Vins : Israël remporte des médailles d’or. Quel avenir pour les vignobles mondiaux face au réchauffement climatique ?

"Menace sur le vin, Les défis du changement climatique", ouvrage de Valéry Laramée de Tannenberg et Yves Leers "Menace sur le vin, Les défis du changement climatique", ouvrage de Valéry Laramée de Tannenberg et Yves Leers

Alors que les vignerons israéliens n’enorgueillissent d’une très belle performance au concours international Mundus Vini* (quatre médailles d’or et quatre médailles d’argent), le magazine Israël Science Info attire l’attention sur un problème majeur, l’impact du réchauffement climatique sur les vignobles, partout dans le monde. L’ouvrage « Menace sur le vin, les défis du changement climatique » de deux journalistes français, Valéry Laramée de Tannenberg et Yves Leers, tire la sonnette d’alarme. « Le doute n’est plus permis. Le changement climatique a un réel impact sur la vigne, donc sur le vin. Depuis 30 ans, le vin a gagné un degré d’alcool par décennie. Plus de soleil réjouit le vigneron : il bonifie le vin au nord de la Loire et fait grimper l’alcool dans le Sud. Mais, à long terme, c’est une autre histoire. Les cépages vont changer, le système des appellations aussi. Demain sera un autre vin », prédisent les auteurs.

Les enjeux socio-économiques sont énormes, c’est tout un secteur qui doit évoluer. Jusqu’à quel point ? Le problème n’est pas simple. En France, selon les régions, les vignerons ne subissent pas les mêmes contraintes et les réponses sont d’ores et déjà différentes. Ailleurs, si l’Allemagne et l’Angleterre se réjouissent, l’Espagne et la Californie se désespèrent. Que boirons-nous en 2030 ? Et en 2050 ? Certains cépages résisteront-ils mieux que d’autres ? Les techniques seront-elles capables de s’adapter ? Jusqu’à quelles altitudes – et quelles latitudes – la vigne pourra-t-elle s’acclimater ? Le salut passerait-il par le bio ou la biodynamie ?

à g. Valéry Laramée de Tannenberg, à d. Yves Leers (photo Richard Varrault pour l'AJE)

A g. Valéry Laramée de Tannenberg, à d. Yves Leers (photo Richard Varrault pour l’AJE, 18 mars 2016)

Valéry Laramée de Tannenberg est rédacteur en chef du Journal de l’environnement, il travaille notamment sur les questions liant l’énergie au changement climatique. Yves Leers, spécialiste du développement durable et du changement climatique, est, entre autres, consultant pour l’Atelier du climat.

Les deux auteurs sont membres de l’AJE, Association des Journalistes de l’Environnement, que Valéry Laramée de Tannenberg a présidée durant 4 ans, Esther Amar, fondatrice d’Israël Science Info, lui ayant succédé en janvier 2016.

« Menace sur le vin, les défis du changement climatique », édité chez Buchet Chastel, 12€

———————————————

En savoir plus avec Israël Science Info :

* Les vins israéliens ont remporté un concours international

Les vins israéliens remportent quatre médailles d’or au réputé Prix international du vin Mundus Vini (Düsseldorf, Allemagne). Galil Mountain winery gagne la prestigieuse Grande Médaille d’Or et 8 entreprises viticoles représentent Israël au salon ProWein, du 13 au 15 mars. Israël produit des vins internationalement reconnus. Plus de 5 000 vins des principales régions productrices de vin du monde concourent au Prix Mundus Vini dans de multiples catégories, un des prix les plus significatifs dans le monde de la fabrication du vin.

Le jury de Mundus Vini

Le jury de Mundus Vini

La prestigieuse Grande Médaille d’Or a été décernée à  Galil Mountain Alon 2012 et les médailles d’or ont été attribuées à Yarden Cabernet Sauvignon 2011, Gamla Cabernet Sauvignon 2012,  Galil Mountain Yiron 2012. Les médailles d’argent ont été décernées à Yarden Chardonnay Odem 2013,  Yarden Pinot Noir 2011, Galil Pinot Noir 2014, Galil Ela 2013 et Galil Sauvignon Blanc 2013.

Golan Heights winery, la première entreprise viticole d’Israël, offre le meilleur du vin israélien sur le marché mondial depuis 23 ans. Cultivant ses vignes sur les verdoyants plateaux du Golan, à l’ombre du Mont Hermon, Golan Heights Winery fabrique des vins lauréats de nombreux prix sous différents labels, incluant Yarden, Gamla et Hermon. Galil Mountain winery a été établie comme une joint-venture en 2000 par Golan Heights Winery et le Kiboutz Yiron. Galil a vite acquis une excellente réputation de producteur de vins de haute qualité à prix abordables. Galil Mountain winery a été lauréate dans de nombreuses catégories, incluant la prestigieuse Grande Médaille d’Or (Grand Gold) qui a été décernée à seulement 39 vins lors du Prix.

Tous les vins lauréats de médailles peuvent être dégustés au stand israélien du salon ProWein à Düsseldorf, où le Prix Mundus Vini s’est tenu. Golan Heights winery est fier de faire partie de la délégation israélienne qui présente le meilleur du vin israélien sur la scène mondiale. Les autres entreprises viticoles participantes sont, notamment, Galil, Teperberg, Gvaot, Yaffo, Recanti, Trio et Vitkin.

thetimesofisrael

Israël Science Info