High tech : plein succès pour la délégation du KKL de France à Jérusalem, capitale d'Israël - Israël Science Info

High tech : plein succès pour la délégation du KKL de France à Jérusalem, capitale d’Israël

La délégation du KKL chez MobilEye La délégation du KKL chez MobilEye

Dans la continuité de l’important dossier consacré à la high tech à Jérusalem, réalisé par Esther Amar, fondatrice d’Israël Science Info pour la revue Adama du KKL de France, le KKL a emmené une importante délégation en Israël, « Israël aujourd’hui et demain », du 1er au 5 novembre 2017, à la rencontre de l’industrie de haute technologie israélienne.

Au siège de la société Mobileye à Jérusalem, la délégation a rencontré Oudi Remer, directeur du développement commercial qui leur a parlé du développement d’un véhicule automatique et d’un système avancé de prévention des accidents de la route. « La question n’est pas de savoir qui sera le premier à développer le premier véhicule automatique mais qui réussira à développer un véhicule sûr à un prix abordable », a dit Oudi Remer.

Une de Adama, magazine du KKL de France

Une de Adama, magazine du KKL de France

Le système novateur de Mobileye, leader mondial des systèmes anti-collisions, fournit des alertes en temps réel en cas de risque de collision avec un véhicule,  de trop grande proximité entre deux véhicules, de passage d’une file à l’autre, de danger pour des piétons ou cyclistes, allumage automatique des feux et maintien d’une vitesse légale. Le fait que la société Mobileye ait été vendue à la société Intel cette année pour plus de 15 milliards de dollars atteste de l’immense potentiel de cette technologie.

Les membres du groupe lui ayant demandé s’il n’existait pas de risque de prise de contrôle des véhicules automatiques par des terroristes, Oudi Remer a répondu qu’effectivement le problème existait et que de gros efforts étaient déployés en matière de cyber-protection afin d’éviter ce danger.

« Nous entendons toujours parler de Jérusalem comme d’une ville chargée d’histoire, de religion et de spiritualité, mais je n’ai pas été surpris de voir que la haute technologie se développe ici aussi », a déclaré le Pr Alain Bloch enseignant à  HEC. « Je pense que les idées qui naissent ici peuvent transformer la vie de nombreuses personnes dans le monde entier » a-t-il ajouté.

Lors de la visite de l’atelier de la société Mobileye les invités ont été impressionnés par les véhicules de pointe qui leur ont été présentés. Impossible encore de faire un tour en voiture automatique, mais il semble évident que dans quelques années cela fera partie de notre quotidien.

Raphy Fisher, directeur médias de la société Orcam, a présenté à la délégation une technologie unique en son genre, il s’agit d’un système qui aide les aveugles et mal voyants à vivre de manière autonome dans un milieu plus accessible. Une minuscule caméra vidéo installée sur des lunettes, lit aux utilisateurs les textes auxquels ils sont exposés pendant la journée. Les membres de la délégation ont notamment assisté à la démonstration de la lecture du journal par un aveugle, à la lecture de l’heure et ont pu voir que celui-ci pouvait reconnaître ses amis grâce à cette petite caméra.

La rencontre suivante a permis aux membres de la délégation de faire connaissance avec le centre Bio Jérusalem qui offre des services d’accompagnement aux promoteurs et aux investisseurs, organise des ateliers et conférences internationales et crée des partenariats en Israël et dans le monde  entier entre les industries, les hôpitaux et les universités. « Nous voyons dans Bio un outil permettant de mesurer la croissance économique » a déclaré le Dr Shaï Melcer, directeur de BioJerusalem.

Source : KKL de France

Israël Science Info