Lev Academic Center and Technion (Israel): space exploration according to Torah

Sorry, this entry is only available in Français. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

La Chaire “Torah et Science” au Centre Académique Lev (Jérusalem, Israël), dirigée par le Pr Thierry (Noah) Dana-Picard, organise plusieurs fois par an des soirées Torah et Science consacrées chacune à un domaine scientifique différent. Cette année, ces soirées sont organisées hors du campus Lev, afin de présenter les recherches à un public plus vaste.

Le mardi 16 janvier 2018 a eu lieu au Technion à Haïfa un colloque sur le thème de l’exploration spatiale, fruit d’une collaboration Centre Académique Lev et du Technion, initiée par le Pr Dana-Picard et le Rav Elad Dokow du Technion.

Rav Eliyahou Zini, ancien Rav du Technion et mathématicien. Le Rav Zini dirige la Yeshiva Or Vichoua, à Haïfa

Rav Eliyahou Zini, directeur de la Yéshiva Or Vichoua

Le premier intervenant a été le Rav Eliyahou Zini, ancien Rav du Technion et mathématicien. Le Rav Zini dirige la Yéshiva Or Vichoua, à Haïfa. Il a disséqué la différence entre pensée dichotomique, fondement de la pensée occidentale, et pensée de la Torah qui, au lieu de disperser, de classifier, est révélatrice d’unification (et non d’uniformité).

Après lui, le Pr Hagai Perez, du département de Physique au Technion a présenté différentes théories sur la création de la Lune : une formation parallèle à celle de la Terre, un grand choc avec un autre objet céleste, la capture par la Terre d’un corps céleste passant à proximité… Les influences gravitationnelles réciproques de la Terre et de la Lune ont été expliquées.

Pr Ely Merzbach, Université Bar-Ilan (Israël)

Ensuite, le Pr Ely Merzbach, de l’Université Bar-Ilan (Israël), a montré les structures de différents calendriers (solaire comme le julien et le grégorien, ou bien lunaire comme le musulman…), pour approfondir ensuite la structure du calendrier hébraïque, luni-solaire. Il a expliqué le mouvement de la Lune autour de la Terre et ses irrégularités qui expliquent les différences dans la durée des mois hébraïques. Il a également détaillé les formules mathématiques qui président à la construction du Loua’h, le calendrier hébraïque fixe, en vigueur depuis plus de 1600 ans.

Prof Noah Dana-Picard, president Emeritus, head of the Roland and Astrid Dana-Picard Chair for education, mathematics and Judaism

Prof Noah Dana-Picard, Lev Academic Center

Le Pr Dana-Picard a évoqué une vision Torahnique de l’exploration spatiale. Point clé : une comparaison entre les versets bibliques sur l’eau (les eaux d’En Haut et les eaux d’En Bas,  chapitre 1 de la Genèse) et les théories modernes qui tentent d’expliquer la présence massive d’eau sur Terre. A-t-elle été apportée par des comètes, des astéroïdes ? De quelle origine ? De la ceinture principale, entre Mars et Jupiter, ou bien de la ceinture de Kuiper, après Uranus, ou de plus loin encore ? Le Pr Dana-Picard a aussi comparé les proportions eau normale et eau lourde dans les comètes, dans l’atmosphère et dans les océans, ainsi que dans les eaux souterraines. Puis il a présenté un vaste choix de références talmudiques et rabbiniques insistant sur l’importance de l’étude et de la recherche scientifiques.

En conclusion, le Dr Gilles Morali (Hadassah, Jérusalem) a présenté l’ouvrage Lad’at Baarets Darkekha. Ce livre, premier volume d’une série à venir, est une œuvre collective, composée d’articles de Torah et Science dont le spectre scientifique est très large : mathématiques, optique, astrophysique, biologie, médecine, psychologie, histoire…. Le fondement de ces études est  la pensée unificatrice, une vision non dispersante de la Création.

Auteur : Professeur Noah-Dana Picard pour Israël Science Info

programme complet

Israël Science Info